Jdi na obsah Jdi na menu
 


Le "oui aspiré"

27. 2. 2017

On connait tous le "h muet" qui s'oppose au "h aspiré". Si le premier autorise les liaisons et les élisions, le second, au contraire, les interdit (pour rappel on peut consulter la page du français facile ou les explications plus détaillées de l'office québécois de la langue française.)

Même si on trouve quelques rares exemples d'aspiration réelle, qui se fait entendre dans certaines interjections (ha, hop, hola!), on serait bien en peine, et moi le premier, de trouver une explication à cette dénomination "aspiré" puisqu'on n'entend guère d'aspiration lorsque quelqu'un annonce que "c'est l'heure d'aller au hangar!" (et pas "à l'hangar".) Au mieux, on pourra distinguer de temps en temps un coup de glotte.

En tentant de trouver la réponse à ce mystère (qui ne cesse de s'épaissir), je suis tombé sur le phénomène du "oui aspiré", phénomène auquel je n'avais jamais prêté attention, phénomène auquel les apprenants semblent particulièrement sensibles, car dans ce cas, l'aspiration est parfaitement perceptible.

Monsieur Ger GERTZEN a réussi à isoler deux exemples du phénomène dans des dialogues de films :

Mystérieuse affirmation aspirée française

 

Ajoutée le 30 avr. 2016

Le forum jeuxvideo.com, ainsi qu'une large majorité des messages laissés par les participants, laissent tous entendre que dans la situation où le "oui aspiré" est consciemment perçu par les locuteurs natifs, il est alors souvent jugé négativement :

Sujet : Qui deteste le "oui" aspiré ?

- Houii

- Moi aussi, je hais ça

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-139633300-1-0-1-0-qui-deteste-le-oui-aspire.htm

Cette perception négative du phénomène indique sans doute qu'un processus de refoulement est à l'oeuvre et démontrerait que ce phénomène d'aspiration trouverait une origine très ancienne dans l'évolution de l'espèce.

Les traces de ce refoulement sont parfaitement visibles quand on s'aperçoit de la perception biaisée du phénomène qu'on refuse d'entendre dans sa propre langue alors qu'on l'identifie plus facilement chez l'autre :

Why do French women (and some men) inhale their 'oui'?

http://www.thelocal.fr/20170130/why-do-french-women-inhale-breathe-in-when-saying-oui-yes

L'auteur anglophone de l'article de thelocal.fr ne suppose pas un instant que le "oui aspiré" est tout autant présent dans certaines variantes de l'anglais, et qu'il n'est en rien typiquement français. 

De la même façon, un francophone, lui aussi, trouvera ce phénomène autant étrange... qu'étranger:

L'étrange manière de dire "oui" des Suédois

www.7sur7.be/7s7/fr/1506/.../L-etrange-maniere-de-dire-oui-des-Suedois.dh

 

Bref, le mystère reste entier...

***

 

D'autres sons exotiques que font les Français en parlant :

 

The strange noises French people make

http://ouiinfrance.com/2013/07/25/the-strange-noises-french-people-make/

 

Sitographie du "h" aspiré et du "ouais" ingressif :

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2203

https://fr.wikipedia.org/wiki/H_aspir%C3%A9

https://en.wikipedia.org/wiki/Ingressive_sound#Inhaled_affirmative_.27yeah.27

http://ingressivespeech.info/

***

Mis en ligne : 27. 2. 2017. Dernière mise à jour le 7.12.2017

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář