Jdi na obsah Jdi na menu
 


Bonhomme sonore

22. 9. 2009

bonhomme_sonore.jpg

Voici le bonhomme sonore représenté par M. Kaneman-Pougatch et E. Pedoya-Guimbretière dans leur livre Plaisir des sons. (1989) p.70 :
  • Editeur : Didier
  • Collection : Phonétique du français
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2278018434
  • ISBN-13: 978-2278018437

Source image : https://rdlc.revues.org/docannexe/image/1442/img-4.jpg


La perception de la réalité sonore n’est pas un enregistrement direct de la réalité. C’est une construction mentale opérée à la suite d’un traitement de l’information disponible, contrainte par nos sens ainsi que nos habitudes sélectives. Ceci permet aux membres d’une même communauté linguistique d’avoir en commun un certain nombre d’habitudes sonores qui sont garantes de l’accès à l’intercompréhension et donc à la communication. Comment agir de manière à affiner la perception des sonorités parolières d’un idiome étranger ? La méthode verbo-tonale (MVT), élaborée par Guberina dès le début des années 50, part du principe qu’un écoutant en langue étrangère (L2) est victime de distorsions dans le système d’écoute en raison des habitudes sélectives contractées dans la perception de la langue maternelle (L1). L’apprenant se comporte comme s’il était dur d’oreille en L2. Il n’entend pas
certains sons ; il en déforme d’autres en les rapprochant spontanément de ceux qui sont perceptivement les plus proches dans sa L1. Ce phénomène naturel affectant la majeure partie des individus confrontés aux sonorités d’une L2 est connu sous l’appellation de surdité phonologique. La MVT propose une gamme de procédés destinés à affiner progressivement sa perception des spécificités des sonorités parolières de la L2.


PASCAL GAILLARD ; MICHEL BILLIÈRES ; CYNTHIA MAGNEN
Laboratoire Jacques-Lordat, EA 1941, Université de Toulouse-Le Mirail

http://acoustic31.univ-tlse2.fr/~pgaillar/ressources/publications/files/valla-espagne-2005.pdf

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář