Jdi na obsah Jdi na menu
 


Oképi Malin

 

1 – Inférence des contenus : imaginez et décrivez le voyage d’un touriste à Paris.

 

plan-rer-cdg.gif

image disponible : http://www.cdgfacile.com/acces-aeroport/rer-b/

 

 

2Vocabulaire : retrouvez les définitions des occurrences suivantes :

 

1- un douanier

A - Qui fait rire

2- un visa

B - Empêcher, interdire le mouvement.

3 - une fusée

C - Végétation tropicale clairsemée faite essentiellement d'arbustes et de buissons, typique de l'Afrique.

4 - bloquer

D - Rire, plaisanter.

5 - rigoler

E - Agent de contrôle des personnes et des marchandises à l'entrée et à la sortie d'un pays.

6 - marrant

F - Sceau, formule que l'on inscrit sur un acte pour le rendre valide.

7 - la brousse

G - Engin spatial propulsé par la combustion d'un carburant.

 

3 – 1ère écoute sélective : répondez aux questions suivantes :

– Comment s’appelle le personnage ?

- D’où vient-il ?

- Quelle est la première étape de son voyage ?

- Avec qui a-t-il un premier problème ?

- Quelle est la deuxième étape de son voyage ?

- Avec qui a-t-il un deuxième problème ?

 

 

 

4 2ème écoute : complétez le texte en utilisant le vocabulaire présenté en -2 :

Je m’appelle ............... Je viens du ........................, non ! Ah ! Mais comment !

J’étais au matin au ......................., mais comment ! Je suis arrivé vraiment ah !

Les problèmes ont commencé à l’aéroport là, Roissy, Roissy, Roissy hein, non !

Le .............., voila le ........................ N’est-ce pas, j’avais le ................, mais comment ! J’ai pris ça à Yaoundé, mais oui,  j’avais ça.

Je suis arrivé là, le gars a commencé à me faire des problèmes, il a commencé à me raconter que vraiment les Africains vous venez trop nombreux, les problèmes, les Fofana, les machins...

Mais j’ai dit « Quel Fofana ? N’est-ce pas j’ai le ................ non ? Quand toi-même tu veux aller au ......................., on va faire les problèmes pour ça non non non mais comment ? »

Tu vois les gens là. Mais il m’a ........................ carrément. Ah ! Quitte là mais comment ! J’ai commencé la chicotte mais comment !

Non vraiment, j’ai quitté là, j’ai avançé, j’ai pris le train qui va à Paris là, RER, RER, ah RER, le train file hein, la ........................... là. J’ai pris ça.

J’ai quitté gare du nord, gare du nord. Non mais, c’est la j’ai compris. On m’avait raconté de Yaoundé, je ne connais, ha, j’ai vu ça non.

La termitière, les gens marchaient partout comme ça, ha dans toutes les directions. Peut être eux-même ils ne connaissaient pas où ils allaient.

Ah ! Moi même je voulais parler : « Monsieur... » Hun hun, il est déjà...mais comment ? Non.

Même les Noirs, termites noirs, ils marchaient comme les termites.

Je pensais même que j’allais mourir là, non j’ai dit non comment ?

Je n’avais même pas pris le plan de Yaoundé, j’étais parti la comme ça.

Un moment donné j’ai vu un gars il était arrêté. Noir, noir vraiment, la face d’Aoussa là, le vendeur de chèvres du Tchad !

Je l’ai reconnu, j’ai dit « Aoussa, mais comment, viens là, viens ici ! » Il m’a regardé hein, il a dit « Monsieur je suis de la police. »

Ah, j’ai dit « Aoussa tu es ........................, comment ? Tu crois vraiment que les Blancs vont te laisser faire la police chez eux comme ça parce que tu as volé le costume ? »

Mais lui n’a pas ......................., il n’a pas ........................... Il m’a regardé comme ça il a dit « Monsieur présentation des papiers d’identité ! »

Non, là j’ai dit non, est-ce que je vais donner mes papiers à un vendeur de chèvres ?

Mais il m’a ..................... Ah, mais vous aimez ........................ les gens ici hein ? Quitte là, mais comment ! J’ai commencé le dangereux, comment ah ! j’ai mis...j’ai fait la chicotte.

J’ai parti, j’ai quitté, j’ai quitté comme ça là. J’ai marché dans la termitière, vraiment j’ai cherché quelqu’un. Mais les gens passaient, personne ne s’arrêtait.

A un moment donné, j’ai vu un gars, non bien, correct, vraiment. Il se reposait sur les cartons.

Je me suis assis, il sentait un peu fort, je me suis assis à côté j’ai dit « non mais dis donc, mais les gens sont fous ici hein ? » Il m’a regardé, il a ................., il a .............................. Il m’a dit « Tu viens d’arriver hein ? »

Il m’a tendu sa bouteille comme ça. Il m’a dit « bois ça, après ça va venir tranquille quoi. Ca va ralentir un peu parce que... » parce que j’ai senti hein, hou, dangereux hein comment ?

C’était boisson rhum, parce que ça c’était un Antillais, il boivait...c’était rhum. C’est un Antillais, les Antillais, ce sont les Africains que les Blancs ont kidnappés il y a longtemps. Ils restent avec eux comme ça.

Mais il était gentil, non non il m’a aidé. Il m’a dit « Vraiment, toi tu viens t’embêter là. Tu es déjà vieux là, il faut retourner dans ton pays là parce qu’ici c’est dur quoi... »

j’ai dit « non non non, je vais retourner n’est ce pas, je suis venu voir mon petit là, Dieudonné. »

Il connaissait Dieudonné, il a dit « le comique là que les blancs chicottent ? »

j’ai dit oui. C’est le comique, ils le chicottent. Il connaissait, mais il m’a dit « non mais tu vas avoir des problèmes. »

J’ai dit non non je vais voir, parce que j’ai expliqué que vraiment le matin même, j’étais en ......................., j’étais au village, j’ai discuté même avec la forêt, avec les arbres, moi je parle avec les arbres...

 

5 – 3ème écoute : observez le contexte morpho-syntaxique des préposition "à" et "de".

6 – Exercices complémentaires :

Observation des structures :

http://www0.hku.hk/french/starters/structures/04_prepositions.htm

 

Systématisation  :

Grammaire

Cours de civilisation française de la Sorbonne

Niveau moyen, pp.45/46

http://www.fr-tul.estranky.cz/clanky/kro-fj1/prepositions.html

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář