Jdi na obsah Jdi na menu
 


L´affaire Jean de Broglie

7. 3. 2011

Une famille qui fait parler d’elle...

L’affaire Jean de Broglie : un crime d’Etat ? [3]

Le 24 décembre 1976, rue des Dardanelles, à Paris, le prince Jean de Broglie est abattu alors qu’il sortait de chez Pierre de Varga, son conseiller juridique. Jean de Broglie, ex-ministre du général de Gaulle, député de l'Eure, fondateur des Républicains indépendants, ami personnel du président Giscard d'Estaing et parent de son épouse Anne-Aymone : la figure même de la victime transforme aussitôt cet assassinat en affaire d'Etat.

Depuis 3 mois, la police disposait du rapport d'un inspecteur de police dans lequel un informateur lui avait fait part du projet d'assassinat à l'encontre de Jean de Broglie.

Lors du procès de son assassinat, le tireur Gérard Frèche sera condamné à dix années de prison, tout comme Pierre de Varga, condamné comme commanditaire alors qu'il clamait son innocence, et l'inspecteur de police Guy Simoné.

Le mobile officiel - une histoire de prêt - hâtivement exprimé dans une conférence de presse par le ministre de l'Intérieur Michel Poniatowski, ne satisfait personne et ne suffit pas à enterrer l'affaire.

Source internet: http://www.affaires-criminelles.com/bio_98.php

1- Compréhension. Cherchez dans le texte les synonymes des expressions suivantes :

Jean de Broglie est tué

 

Varga criait son innocence

 

Il avait parlé du projet d’assassinat

 

Le mobile officiel est rapidement exprimé

 

La police possédait le rapport d’un inspecteur

 

L’affaire est oubliée

 

Condamné comme donneur d’ordres

 

2- L’affaire criminelle : associer un nom à chacune des fonctions suivantes :

La victime

 

L’assassin

 

Le complice

 

Le commanditaire

 

 3- Une affaire d’Etat. Cherchez dans le texte les fonctions des personnages :

Jean de Broglie

 

Pierre de Varga

 

général de Gaulle

 

Giscard d'Estaing

 

Anne-Aymone

 

Gérard Frèche

 

Guy Simoné

 

Michel Poniatowski

 

4- Cherchez les éléments de ce texte qui rendent l’affaire Jean de Broglie mystérieuse :

5- Relisez le texte si nécessaire et rédigez un résumé de l’affaire en répondant aux questions suivantes :

Qui ? – à qui ?- où ?- quand ? –comment ?-pourquoi ?- comment ?

Quelques années plus tard, l’affaire Jean de Broglie rebondit (prend un nouveau départ).

Quelques années plus tard, l’affaire Matesa permit de lever le voile sur les mobiles du crime. Me[4] Roland Dumas[5], avocat de Simoné, mit en évidence les liens du prince de Broglie avec la Matesa espagnole via la Sodetex luxembourgeoise : "Une enquête plus approfondie aurait démontré que Matesa était un instrument de l’Opus Dei espagnol, dont les ramifications s’étendent à l’Europe occidentale."

http://www.reseauvoltaire.net/article6775.html

6- Les nouveaux protagonistes. Quels sont les nouveaux noms propres de ce texte, qui sont-ils ?

Le nom propre des nouveaux protagonistes ?

Qui/que sont-ils ?

 

Fleuron de l’industrie textile en Espagne

 

organisation catholique internationale

 

Société d’ennoblissement des textiles

 

Homme de loi

7- Associer les termes à leur définition

1- Lever le voile

a-Prouver, montrer que c’est vrai

2-démontrer

b-les liens qui forment un réseau comparable à des petites branches d’arbres

3-les ramifications

c-Mettre à jour, révéler, mettre en évidence

4-appronfondir

d-les relations

5-les liens

e- rechercher plus d’explications

8- Lecture suivie, explications...

http://www.inreallife.be/Articles/SCAaffaireDeBroglie.php

Plus crédible fut la piste espagnole qui voyait le prince lié au scandale de la Matesa, l'un des plus grands procès politico financier des dernières années du franquisme. Entre 1959 et 1969, 80 % des crédits espagnols à l'exportation dans le domaine du textile ont été alloués à la Matesa. 800 millions de francs allaient disparaître, la presse révélant en 1969 que tous les ministres et les industriels impliqués dans l'affaire étaient membres de l'Opus Deï. Cette organisation catholique internationale crée en 1928 par le très influent José maria Escrima (béatifié en 1992 par Jean Paul II) s'est lancé dans le recrutement international des élites pour imposer au monde un régime théocratique futur... Implantée en France depuis 1956, l'Opus Deï cherche à bâtir l'élite européenne qui doit arriver un jour au pouvoir, sous couvertd'échanges culturels et d'octroi de bourses.

Compréhension :

- Qui est chef de l’etat espagnol de 1940 a 1975 ? Quel adjectif du texte décrit ce régime ?

- Le gouvernement espagnol distribue de l’argent à la Matesa, comment cet argent est-il désigné ?

- Quelle est la somme qui disparait ?

- Quelle relation existe-t-il entre l’Opus Dei et le scandale Matesa ?

- Qui est devenu un Saint en 1992 ?

- Quel est l’objectif de l’Opus Dei ?

En 1967, De Broglie rencontrait Juan Vila Reyes, administrateur de la Matesa, pour créer la Sodetex. La Sodetex, dans l'esprit de Vila Reyes et de l'Opus Deï était au centre d'un dispositif financier mis en place dans le monde pour remplir les caisses de la sainte Mafia. En fait, la société servait de super taxi, utilisant des fausses factures pour blanchir l'argent que l'état espagnol versait à la Matesa pour soutenir ses exportations. De Broglie, naïf, aurait accepté de prendre la tête de la Sodetex.

Compréhension :

- Qui sont les créateurs de la Sodetex ?

- Quelle est la fonction de la Sodetex ?

- Quel synonyme est-il utilisé dans le texte pour désigner l’Opus Dei ?

- Quelles sont les activités mafieuses de la Sodetex ?

Lorsque l'état espagnol, après la liquidation de la Matesa, demanda la restitution du capital au prince, il fut dans l'impossibilité de le restituer, très certainement versé à une caisse politique. Raoul de Leon et jean de Broglie signèrent un protocole d'accord en juin 1974 pour rembourser l'état espagnol, un mois après l'élection de Valéry Giscard d'Estaing. Un protocole qui ne fut jamais honoré...

- Le prince de Broglie rend-il l’argent à l’état espagnol ?

- Où l’argent est-il certeinement passé ?

- D’après vous, qui a réellement tué Jean de Broglie ?



[1] Capelle, G., Gidon, N. Espaces. Méthode de français. Paris, Hachette, coll. F.L.E, 1990, vol.1, dossier 2, p.23.

[2] Le moteur de recherche Google identifie cependant un Jacques Bongrain, laboureur du 17ème siècle !

[3] Simone, Guy. L’affaire Jean de Broglie : un crime d’Etat ? Paris  - 284098511X - Michel Lafon)

[4] Maître, titre porté par les avocats, les huissiers et les notaires...

[5] futur ministre des affaires étrangères du président Mitterand.



 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář