Jdi na obsah Jdi na menu
 


Des gifles très particulières

27.6.2021 : Elections régionales : une gifle pour le président Macron !

08.6.2021 : Campagne électorale : une gifle pour le président Macron !

***

27.6.2021

Les élections régionales françaises de 2021 ont lieu les  et , en même temps que les élections départementales, afin de renouveler les 17 conseils régionaux français

Résultats des élections régionales françaises de 2021

Résultats nationaux par nuances

Listes  Voix  %
  La République en marche
76 457  0,52
Union au centre 1 291 611  8,80

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_r%C3%A9gionales_fran%C3%A7aises_de_2021#R%C3%A9sultats_nationaux_par_nuances

***

08.6.2021

 

Valls-Macron, le nouveau tandem perdant-perdant des gifles en communication ?

Des prémonitions très particulières

Damien Tarel a-t-il disparu ?

De très particulières dénégations...

***

A l'époque, d'une première gifle célèbre ...

https://www.youtube.com/watch?v=Q5mcCA7OWOM

 

...une équipe de renseignement, dorénavant fantôme, mais désignée alors comme un gars lambda, faisait remarquer que cette gifle très particulière du mardi 17 janvier 2017, présentait tous les signes distinctifs d'un plan communication savamment orchestré (j'essaie de la citer de mémoire puisque la vidéo a disparu, j'en oublie certains et je rajoute peut-être les deux derniers points):

- le gars lambda avait d'abord pointé la prémonition dont faisait preuve une caricature, parue le Jeudi le 12 Janvier 2017 dans un journal africain, et qui mettait en scène le premier sinistre d'alors, giflé par un humoriste franco-camerounais facilement reconnaissable grâce à son tricot violet:

dieudonne_cameroun_caric_gifle_670.jpg

Jeudi le 12 Janvier 2017 08:51:06

https://cameroun24.net/blog/?pg=actu&ppg=&pp=&id=36629

- Cette couleur très particulière (et particulièrement de mauvais goût) permet à la « victime » d'identifier instantanément le complice dans la « foule » venue acclamer le tyran en mal de popularité, désespéré de provoquer des témoignages de sympathie en sa faveur, peut-être victime d'un coup du Deep State ou d'une manigance du parti des Républicains, etc..

- Le protocole traditionnel de sécurité ne semble pas être totalement respecté puisque les services laissent prendre à la future « victime » un petit mètre d'avance en direction de son « agresseur. »

- Le complice attend calmement et placidement son entrée en scène, alors que « la victime » se montre proactive. C'est elle qui, après avoir jeté un regard d'ensemble sur la « foule », prend l'initiative de la rencontre, et en retenant son « agresseur » par le bras, elle donne même l'impression de le tirer légèrement vers elle, comme pour mieux provoquer l'événement.

- La passivité de l'« agresseur », en totale contradiction avec la violence (très symbolique) du geste, révèle une timidité de mauvais acteur susurrant une réplique presqu'inaudible : « Au nom de la Bretagne », «  Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie »...sans point d'exclamation!

- La narrative décrivant la psychologie comportementale de l'« agresseur » reste invraisemblable:

« Comme je portais fièrement le tee-shirt le plus ringard de ma garde-robe, je décidai mes potes à se me rejoindre parmi la foule des admirateurs du tyran en pleine campagne électorale, à faire le poireau au moins quatre longues heures sur un parking pourri car on apprécie passer du bon temps dans des environnements hostiles, à me cacher des gendarmes qui évacuaient les vrais Gilets Jaunes du périmètre de sécurité, et puisque le tyran prit l'heureuse initiative de venir spontanément me saluer et de me retenir par le bras, malgré la surprise et une certaine timidité qui m'étranglaient la voix, je saisis soudain l'occasion pour exprimer toute ma légitime colère et mes revendications politiques aussi vaines que ridicules, en affligeant au tyran une gifle...très particulière...

https://www.youtube.com/watch?v=cEqEwCbhzks

...?

 

De nouvelles prémonitions très particulières dans cette recette de tarte à Tain...

 

04 juin 2019

VENDREDI C'EST GIFLE, Ep 22 Gilets jaunes & Macron !

gifle_macron_2019.jpg

InfosGraph, la politique illustrée

http://infosgraph.canalblog.com/archives/2019/06/04/37404199.html

 

Moins d'une semaine avant que le président de la République ne soit giflé par un individu à Tain-l'Hermitage, dans la Drôme, Xavier Bertrand a regretté "le cordon sanitaire" autour d'Emmanuel Macron, qui empêchait le chef de l'État de se mettre "à portée de baffes".

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář