Jdi na obsah Jdi na menu
 


Solitude de Guadeloupe

 

 

 

L'incarnation idéaliste de Solitude, figure de toutes les femmes et les mères des Caraïbes qui se sont battues pour la liberté et l’égalité, corrigée par le contexte historique instruit du réalisme de François Rabelais.

Biographie de Solitude d'après https://fr.unesco.org/womeninafrica/la-mul%C3%A2tresse-solitude/biography

Vidéo :Street Diamond 25 mai 2018 -  https://www.youtube.com/watch?v=g1lEGS4z_ZM

Critique de l'idéalisme idéologique et recontruction à l'école du réalisme de François Rabelais

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cret_d%27abolition_de_l%27esclavage_du_27_avril_1848

***

 

Née vers 1780, Solitude de Guadeloupe est l’une des figures historiques des rébellions contre le rétablissement de l'esclavage en Guadeloupe (loi du 20 mai 1812.)

 

Napoléon Bonaparte donne pour mission au général Antoine Richepance de désarmer tous les soldats de couleur, de déporter les officiers rebelles et de rétablir la discipline chez les esclaves.

Dès lors, une rébellion orchestrée par le chef de bataillon (commandant) Joseph Ignace et les capitaines Palerme et Massoteau s’organise.

Mulâtresse Solitude, enceinte de quelques mois, rejoint le combat menés par les officiers rebelles.

Après 18 jours d'un combat inégal (plus de 4 000 soldats du côté de Richepance et environ 1 000 soldats réguliers du côté des rebelles), c’est la défaite. Ignace, sur le point d'être fait prisonnier, se donne la mort, tandis que les troupes de Napoléon font exploser la maison Danglemont du Matouba, dans laquelle ils se sont retranchés.

Solitude est faite prisonnière vers le 23 mai 1802, lors de la prise du camp de Palerme à Dolé.

Elle est condamnée à mort et suppliciée le 29 novembre de la même année...

le lendemain de son accouchement.

 

Biographie de Solitude d'après

https://fr.unesco.org/womeninafrica/la-mul%C3%A2tresse-solitude/biography

 

***

Quelqu'un sait ce qu'il est devenu l'enfant de (la mulâtresse) Solitude ?

Street Diamond 25 mai 2018

***

 

Malheureusement, cette version de la biographie de Solitude, publiée par l'Unesco et reprise par les intervenants de la vidéo de Street Diamond, plus idéologique que diplomatique, manque sûrement à saisir toute l'étendue de la cruauté humaine, tel qu'elle apparait sans cesse dans l'Histoire.

La répression de l'insurrection du 13 vendémiaire donne un aperçu de la "détermination" barabare des troupes menées déjà à l'époque par Bonaparte.

Dans son Gargantua, François Rabelais rappelle qu'en matière de massacres, on dénombre habituellement les victimes "sans les femmes et petits enfants, cela s'entend toujours." (Chapitre XXVII)

Il serait donc normal que l'enfant de Solitude ne soit jamais apparu sur les listes administratives des victimes.

L'accouchement supposé de Solitude relève sans doute de l'improbabilité historique.

Tenter de l'imaginer est un jeu de l'esprit peu réaliste. Tenter de le mettre en littérature est un exercice aveugle à l'Humain et à l'Histoire.

 

Un avortement à coups de sabre scella plus certainement le destin de l'enfant de Solitude...

 

***

 

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Le deuxième décret de l'abolition de l'esclavage en France a été signé le par le Gouvernement provisoire de la Deuxième République.

***

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cret_d%27abolition_de_l%27esclavage_du_27_avril_1848

Vidéo :Street Diamond 25 mai 2018 -  https://www.youtube.com/watch?v=g1lEGS4z_ZM

Biographie de Solitude d'après https://fr.unesco.org/womeninafrica/la-mul%C3%A2tresse-solitude/biography

 

***

Première mise en ligne : 30. 10. 2019

Dernière mise à jour : 03. 11. 2019

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář