Jdi na obsah Jdi na menu
 


Les secrets des vaches

Un référent historique à Carême et Hugo

- Io et Hermès

- Les vaches (Maurice Carême 1947)

- La vache (Victor Hugo 1837)

- Isis allaitant Horus, coiffés du globe terrestre

- La vache sacrée d'Hathor

- Le Coran : Al Baraqa

- Rembrandt: Le boeuf écorché

- A.L.M. : la naissance de l'Alphabet

Une collocation : " le regard des vaches "

- Un intertexte alternatif : Aldous Huxley et William Blake : les portes de la perception

***

hermes_io_staatliche_antikensammlungen_585.jpg

Hermès et Io

***

Les vaches

Des secrets dorment dans les herbes.

Les vaches les connaissent bien.

Et, muettes comme les herbes,

Font semblant, les regards au loin,

De ne jamais penser à rien.

 

Maurice Carême in La lanterne magique - 1947

20190218_001.amr

***

La vache

Je regarde la vache,
La vache me regarde.
Elle mâche, elle mâche,
pansue et goguenarde.

Lentement, elle arrache
Des feuilles de moutarde,
Puis elle me regarde,
Goguenarde, la vache.

Faut-il que je me fâche?
Non, non, je la regarde
Et, comme par mégarde,
Lui montre son attache.

Comprend-elle, la vache?
Hé! toujours goguenarde,
Doucement, elle arrache
Sans que j’y prenne garde,
Mon lacet… et le crache.

https://maitrerenardinfo.wordpress.com/2016/04/25/la-vache-maurice-careme/

 

***

isis_vache_nourriciere.jpg

Isis avec une tête de vache allaitant Horus,

coiffés du globe terrestre.

***

 

La Vache
XV

Devant la blanche ferme où parfois vers midi
Un vieillard vient s’asseoir sur le seuil attiédi,
Où cent poules gaîment mêlent leurs crêtes rouges,
Où, gardiens du sommeil, les dogues dans leurs bouges
Écoutent les chansons du gardien du réveil,
Du beau coq vernissé qui reluit au soleil,
Une vache était là, tout à l’heure arrêtée.
Superbe, énorme, rousse et de blanc tachetée,
Douce comme une biche avec ses jeunes faons,
Elle avait sous le ventre un beau groupe d’enfants,
D’enfants aux dents de marbre, aux cheveux en broussailles,
Frais, et plus charbonnés que de vieilles murailles,
Qui, bruyants, tous ensemble, à grands cris appelant
D’autres qui, tout petits, se hâtaient en tremblant,
Dérobant sans pitié quelque laitière absente,
Sous leur bouche joyeuse et peut-être blessante
Et sous leurs doigts pressant le lait par mille trous,
Tiraient le pis fécond de la mère au poil roux.
Elle, bonne et puissante et de son trésor pleine,
Sous leurs mains par moments faisant frémir à peine
Son beau flanc plus ombré qu’un flanc de léopard,
Distraite, regardait vaguement quelque part.

Ainsi, Nature ! abri de toute créature !
Ô mère universelle ! indulgente Nature !
Ainsi, tous à la fois, mystiques et charnels,
Cherchant l’ombre et le lait sous tes flancs éternels,
Nous sommes là, savants, poètes, pêle-mêle,
Pendus de toutes parts à ta forte mamelle !
Et tandis qu’affamés, avec des cris vainqueurs,
À tes sources sans fin désaltérant nos cœurs,
Pour en faire plus tard notre sang et notre âme,
Nous aspirons à flots ta lumière et ta flamme,
Les feuillages, les monts, les prés verts, le ciel bleu,
Toi, sans te déranger, tu rêves à ton Dieu !

Mai 1837

 

Victor Hugo

Les Voix intérieures

***

vache-sacree-d-hathor.jpg

 Vache sacrée d'Hathor

***

Le Coran

Traduction par Claude-Étienne Savary.
Dufour

Sourate II.

Al Baraqa

 
LA VACHE.

 

donné à Médine, composé de 286 versets
______
 
Au nom de Dieu clément et miséricordieux.

A. L. M. [1] Il n’y a point de doute sur ce livre, il est la règle de ceux qui craignent le Seigneur ;

...

[1]Ces lettres, disent les commentateurs du Coran, sont des caractères mystérieux dont il ne faut point chercher à pénétrer le sens. Ils sont persuadés que Dieu n’en a révélé la connaissance qu’à leur prophète, et qu’ils seront toujours inconnus au reste des mortels.

Le frère Bruno Bonnet-Eymard et les familiers de la littérature rabbinique reconnaissent aussitôt l'abréviation d'une expression du psaume 28, verset 21 : « Notre Dieu est un Dieu de délivrances », « el lemôssâ'ôt ». A est l'initiale d' Allah, L, de la préposition pour, et M l'initiale de môssâ'ôt, saluts, délivrances, au pluriel pour souligner la richesse de l'unique plan salvifique de Dieu à travers l'histoire, dont le Coran se veut l'ultime manifestation.

[6]Hammiel, un des plus riches d’entre les Israélites, ayant été tué, ses parents conduisirent à Moïse les prétendus meurtriers. Ils nièrent le fait. On n’avait point de témoins. La vérité était difficile à découvrir. Dieu ordonna d’immoler une vache avec les conditions requises. On toucha le cadavre avec la langue de la victime. Il revint à la vie, se leva, prononça le nom de son meurtrier, et mourut de nouveau. Abulfeda.

  Les Arabes ont puisé cette histoire dans le Pentateuque, où Dieu commande d’immoler une vache rousse, d’un âge formé, sans tache, et qui n’ait point porté le joug. On brûlait la victime, et ses cendres mêlées avec de l’eau servaient à purifier ceux qui avaient touché un cadavre. Num. chap. 19. Maracci.

D'après Jean de Climont. Contra Prophetam. Page 9.

...

al_baqara.png

67. (Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple: "Certes Allah vous ordonne d'immoler une vache"[6]. Ils dirent: "Nous prends-tu en moquerie?" "Qu'Allah me garde d'être du nombre des ignorants" dit-il.

68. - Ils dirent: "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle doit être". - Il dit: "Certes Allah dit que c'est bien une vache, ni vieille ni vierge, d'un âge moyen, entre les deux. Faites donc ce qu'on vous commande".

69. - Ils dirent: "Demande donc pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise sa couleur". - Il dit: "Allah dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir".

70. - Ils dirent: "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions certainement bien guidés, si Allah le veut".

71. - Il dit: "Allah dit que c'est bien une vache qui n'a pas été asservie à labourer la terre ni à arroser le champ, indemne d'infirmité et dont la couleur est unie". - Ils dirent: "Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité!" Ils l'immolèrent alors mais il s'en fallut qu'ils ne l'eussent pas fait.

72. Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper!... Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez.

73. Nous dîmes donc: "Frappez le tué avec une partie de la vache". - Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez.

 

***

 

rembrandt-_bue_squartato-_1655-_02.jpg

Une figure féminine se cache derrière

"Le boeuf écorché" - Rembrandt - 1655

***

A. L. M.

Au commencement, était la vAche:

a-egyptian-hieroglyph-representing-a-bull-head-b-phoenician.jpg

Egyptien Phénicien Grec

 

***

Juron familier pour exprimer la colère, le choc, la surprise, l'admiration, le dépit, etc. :

- Oh la vache ! (Holy Cow!)

***

 

Une collocation : Le “regard” des vaches:

Si le lecteur connait bien ces animaux, une autre hypothèse, sur la nature des secrets, explique la nature du regard au loin des vaches.

Si Les secrets dorment dans les herbes, autant dire qu'ils restent bien allongés, invisibles au chaud de leur abri naturel. Attendant le moment opportun, ils se redressent pour produire leurs effets sur les bovins donnant la fausse impression de ne jamais penser à rien, alors qu'ils sont, en réalité, en proie à une intense vie intérieure et qu'ils ont déjà entamé leur voyage initiatique:

 

chez Maurice Carême: 

...Font semblant, les regards au loin,

De ne jamais penser à rien

 

chez Victor Hugo:

Distraite, regardait vaguement quelque part.

...Toi, sans te déranger, tu rêves à ton Dieu !

 

chez Thierry Bordage :

Elle est alors entièrement concentrée sur elle-même, son regard est absent.

 

chez Billy Ze Kick:

Là-bas des vaches nous regardaient

D'un air complice et détendu

 

https://www.fr-tul.cz/clanky/chansons/mangez-moi---mangez-moi--.html

***

http://www.mauricecareme.be

http://entendre-victor-hugo.com/xv-la-vache/

https://arbrealettres.wordpress.com/2018/03/27/la-vache-maurice-careme/

https://fr.wikisource.org/wiki/Coran_Savary/002

https://books.google.cz/books?id=f4klDwAAQBAJ&pg=PA9&dq=dieu+des+d%C3%A9livrances+A.L.M&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjWtquNy7TuAhXRs4sKHVlyDpQQ6AEwAHoECAEQAg#v=onepage&q&f=false

https://www.deutsche-digitale-bibliothek.de/item/DY2TBWOKPM3AFV5M5MT4DYJZEUSC2YSO

https://www.everythingselectric.com/suckling/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Io_(mythologie)

https://egyptophile.blogspot.com/2015/06/hathor-allaite-et-protege-amenophis-ii.html

https://cushareejournal.wordpress.com/2019/03/20/the-torn-cow-in-sura-al-baqara-and-the-hebrew-bible/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_B%C5%93uf_%C3%A9corch%C3%A9_(Rembrandt)

https://fr.wiktionary.org/wiki/la_vache

https://fr.wiktionary.org/wiki/nom_de_Dieu

http://www.fleurislam.net/media/doc/coran/sourate_002.html

Syntax of Testimony: Indexical Objects, Syntax, and Language or How to Tell a Story Without Words

https://www.researchgate.net/publication/331955617_Syntax_of_Testimony_Indexical_Objects_Syntax_and_Language_or_How_to_Tell_a_Story_Without_Words/download

Un nouvel hymne à Isis

https://www.persee.fr/doc/reg_0035-2039_1929_num_42_195_6945

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář