Jdi na obsah Jdi na menu
 


Clochemerle

24. 5. 2019

Clochemerle est un roman satirique français de Gabriel Chevallier, publié en 1934 qui a connu un succès immédiat et durable avec un tirage en plusieurs millions d'exemplaires et des traductions dans vingt-six langues. Il a été adapté au cinéma et à la télévision. Le toponyme, inventé par Gabriel Chevallier est, aujourd’hui, entré dans la langue courante et sert à désigner une localité « déchirée par des querelles burlesques »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Clochemerle

 

Clochemerle réalisé par Daniel Losset (2004)

Barthélémy Piechut. Maire de Clochemerle veut démontrer à ses concitoyens à quel point il est un homme d'avenir et de progrès. En ce mois d'octobre 1922, il annonce donc son grand projet : la construction d'un urinoir, exactement au centre du village afin de ne léser personne... C'est-à-dire tout près de l'église et de la maison de Justine Putet, la pire bigote du village ! Très vite, deux clans s'opposent. On trouve d'un côté les partisans de l'édifice, le Maire, l'instituteur et quelques autres représentants de la gauche laïque. Et de l'autre les nostalgiques d'une France traditionnelle et catholique menés par le curé et la châtelaine du village...

Ajoutée le 19 nov. 2010

 

Gabriel Chevallier écrit deux suites à son roman, Clochemerle Babylone en 1951 (le réalisateur Jean Boyer en fit un film en 1957 : Le Chômeur de Clochemerle avec Fernandel) et Clochemerle-les-Bains en 1963 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Clochemerle

 

Le chômeur de Clochemerle

Ajoutée le 26 févr. 2014

***

À Rouen, les toilettes installées au pied de la cathédrale ne plaisent pas à tout le monde

Les toilettes publiques installées récemment au pied de la cathédrale de Rouen ne plaisent pas aux riverains.

Publié le 23 Mai 19 à 15:14

C’est le genre de polémique qui anime ponctuellement la vie d’un quartier. À Rouen (Seine-Maritime), l’installation récente de toilettes publiques au pied de la cathédrale ne plaît pas vraiment aux riverains. Le maire a défendu ce choix.

« Pas de WC ici ! »

Ces latrines, sous forme d’un petit bâtiment gris, ont été installées le 30 avril 2019 dans la rue des Bonnetiers, le long des bâtiments historiques de l’archevêché. Elles viennent remplacer les toilettes publiques qui se trouvaient sous la place de la Calende, qui a été entièrement remodelée à la faveur des travaux de Cœur de Métropole.

Toutefois, le lieu d’installation de cet équipement ne plaît guère aux riverains, qui déplorent une implantation à trop grande proximité de monuments historiques. Une banderole a été accrochée sur les barrières qui entourent les toilettes : « Quartier en colère, pas de WC ici ! »

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/a-rouen-toilettes-installees-pied-cathedrale-ne-plaisent-pas-tout-monde_23951389.html

 

***

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář