Jdi na obsah Jdi na menu
 


La Camargue

- "Là où je t'emmènerai..." en Camargue, avec Chico, leader du groupe "Chico & the Gypsies"

- Vincent van Gogh, La Lettre des Saintes-Maries de la Mer (vidéo, 4min14)

- Crin Blanc. Un film d'Albert Lamorisse (1953, 40min.)

- Pèlerinage des Gitans aux Saintes-Maries-de-la-Mer - Vidéo Iminéo documentaires (42min)

***

"Là où je t'emmènerai..." en Camargue, avec Chico, leader du groupe "Chico & the Gypsies"

mise en ligne le 14. 6. 2013 par mosaiquegitane

 

I - Transcription à complétez avec le vocabulaire suivant :

La faune, la flore, les chevaux, les taureaux, les étangs, les marais, la lumière, le soleil.

 

L’endroit que je voudrais préserver, c’est la Camargue. D’abord parce que j’y suis né, j’ai eu la chance d’y grandir, j’ai eu la chance de voir ces Camarguais avec ces chevaux, avec ces ......................, il y a vraiment une .......................................et une ............................................. extraordinaire, il y a une vie qui existe à travers tous ces habitants, il y a vraiment un amour du partage,  il y a un amour de la terre.

La Camargue, ces ..................................et ces ......................................, ce sont des endroits magiques, ça me donne des palpitations qu’on n’a nulle part ailleurs. Que ce soit du lever du soleil au coucher du .........................................., on est emporté, on est charmé par une ............................................ extraordinaire. Ca n’a pas trompé les grands peintres qui sont venus en Provence. Vous pouvez faire le tour du monde, mais si on a pas vu la Camargue, il manquera toujours quelque chose au voyage.

II - Sur ce modèle, présentez votre région ( 50 mots)

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

........................................................................................................................................

***

Van Gogh

Voir la Méditerranée enfin...


Vincent van Gogh est en Arles depuis deux mois quand il décide de se rendre aux Saintes Maries de la Mer.
Après le rose et le blanc des vergers en fleurs, il veut apprécier l'effet d'une "mer bleu sous un ciel bleu" et voir enfin cette Méditerranée qu'il ne connaît que par les peintres.

Bien accueilli dans le village, il passe une semaine très agréable où il peint deux marines, une vue du village et réalise neuf dessins.

Il écrit à son frère : "Je voudrais que tu passes quelque temps ici, tu sentirais la chose. Au bout de quelque temps, la vue change, on voit avec un œil plus japonais, on sent autrement la couleur".

À son retour en Arles, il réalise d'après les œuvres faites aux Saintes six de ses meilleurs dessins, trois peintures éclatantes de couleurs et une aquarelle où, à la délicatesse des Impressionnistes, il ne craint plus désormais de contraster fortement les complémentaires, d'opposer vivement, voire d'exagérer les couleurs les plus intenses.

Loin d'être anodin, ce séjour aux Saintes-Maries de la Mer représente une étape décisive de son œuvre, annonçant les célèbres tournesols, les champs de blé, les portraits, les nuits étoilées...

http://www.saintesmaries.com/van-gogh.html

Vincent van Gogh, La Lettre des Saintes-Maries de la Mer

Ajoutée le 20 août 2014

http://www.alainamiel.com/index.html

***

Crin Blanc (D'Albert Lamorisse) 1953

En Camargue, Crin-Blanc est le chef d'un troupeau de chevaux de Camargue en liberté. Un jour, il se fait capturer par les hommes. Mais il réussit à s'échapper. De caractère intrinsèquement sauvage, il ne peut être apprivoisé que par Folco, un petit garçon partageant ce même trait de caractère. Une profonde amitié va alors naître entre les deux protagonistes.

Distribution : Alain Émery, Pierre Bestieux, Denys Colomb de Daunant
Réalisation : Albert Lamorisse
Scénario, dialogues et commentaire : Albert Lamorisse
Adaptation : Denys Colomb de Daunant
Production : Albert Lamorisse
Société de production : Films Montsouris
Assistante : Nicole de Bourgues
Musique : Maurice Leroux
Photographie : Edmond Séchan
Montage : Georges Alépée
Montage son : Régine Artarit
Distributeur d'origine : AGDC
Tournage : en Camargue
Pays : France
Format : Noir et blanc - 1,37:1 - 35 mm - Son mono
Genre : Aventure psychologique animalière pour la jeunesse
Durée : 41 minutes
Date de sortie : mars 1953

https://gloria.tv/track/2YGEkHmRxR6qBBP37wYduPUUU

***

Les Gitans - Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Le pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer, dit encore pèlerinage des Gitans est une manifestation religieuse, doublée d'un phénomène touristique, qui se déroule en Camargue, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, chaque année les 24 et 25 mai. Ce pèlerinage, avec la présence massive de tsiganes venus de toute l'Europe, est l’objet d’une forte médiatisation. Cette tradition camarguaise est pourtant récente puisqu'elle a été instaurée sous sa forme actuelle par le marquis Folco de Baroncelli, en 1935 A l' occasion du pèlerinage des Saintes-Marie-de-la-Mer, ce film flamboyant nous entraîne à la découverte du monde des gitans, à travers des images en noir et blanc inédites. Tournées par Jean-Michel Barjol à l'âge de vingt ans, au cours du pèlerinage de 1969, images sublimes qu'il juxtapose aux images du pèlerinage d'aujourd'hui. En procession, dressée sur son pavois, tête noire couronnée d'or, noyée dans les invocations, le flamenco et les cris, Sarah continue à traverser le temps ... Avec la participation exceptionnelle de Manitas de Plata.

Ajoutée le 23 mai 2016

***

L'Histoire de la reine Sara :

Au 1er siècle après J.C., un peuple s'est installé dans la région des Saintes-Maries-de-le-Mer. Ces gens venaient d'un pays mystérieux de l'Asie. Ils avaient une reine.

Elle s'appelait Sara. C'était la plus belle femme du pays, la plus riche et la plus intelligente.

Sara et son peuple adoraient la déesse de la Lune. Tous les ans au printemps, ils portaient la statue de la déesse jusqu'à la mer et lui demandaient une bonne récolte ou de beaux enfants.

Un jour Sara voit une barque au loin sur la mer. C'est un jour de tempête. La barque n'a pas de voile et ses occupants vont se noyer.

Alors, Sara jette son manteau sur le mer. Le manteau immense recouvre la mer et les occupants de la barque peuvent venir à pied jusqu'au rivage.

Les occupants de la barque viennent de Jérusalem. Il y a Marie-Jacobée (soeur de la mère de Jésus); Marie-Salomé (mère des apôtres Jacques et Jean) et d'autres membres de la famille de Jésus. Jésus est mort et sa famille est persécutée. Ils ont fui sur une barque.

Ils parlent à Sara de leur nouvelle religion. Sara et son peuple se convertissent au christianisme. Ils construisent une église à l'endroit où se trouve aujourd'hui l'église des Saintes-Maries-de-le-Mer. Puis, ils partent évangéliser la région.

Voila pourquoi le village construit autour de l'église s'appelle les Saintes-Maries-de-le-Mer.

 

N.B. Les auteurs du Nouveau Sans Frontières complètent le texte par une note en bas de page :"N.B. Il y a deux versions à cette légende : la version chrétienne et la version gitane. Nous avons raconté la version gitane." Malheureusement, cette note montre une grande approximation et une certaine confusion, car, bien évidemment, les Gitans sont chrétiens !!

Les auteurs du Nouveaux Sans frontières ont ressenti profondément, sans pouvoir l'exprimer clairement, qu'il existât des chrétiens qui n'étaient pas tout à fait comme les chrétiens d'aujourd'hui. Plus qu'aux Gitans modernes, il faudrait s'en doute se référer d'avantage à l'arianisme des Wisigoths du royaume de Toulouse (418) pour saisir l'idée d'un Christ humain, et pas divin, qui aurait alors naturellement engendré une descendance avec sa compagne Marie-Madeleine...

La version du NSF reste assez floue quant à la taille de la famille et du nombres de ses membres la composant : " d'autres membres de la famille de Jésus."

Les hypothèses les plus hardies supposent que les Maries étaient au moins au nombre de quatre !

Certains supposent aussi qu'elles emmenèrent avec elle le corps de Jésus, qui serait depuis enterré dans la région de Rennes-le-Château !

 

***

 

Mise en ligne : 19. 2. 2015

Dernière mise à jour : 1. 1.2019

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář