Jdi na obsah Jdi na menu
 


Les fonctions du conte

1- Fonctions admises et connues :

Les contes populaires sont ceux qui se rapprochent le plus du conte africain : pratique sociale, narration orale et publique, divertissement et cohésion sociale. Ce genre a quasiment disparu en France au XVIIIeme siècle. De nombreuses études ont été entreprises par des linguistes, des ethnologues et des psychanalystes comme Bettelheim, Jüng et Freud qui ont mis en avant les fonctions éducatives du conte populaire, son importance dans la construction du Moi de l’enfant, le dépassement des interdits...

2- fonctions inédites:

- Mais s’il est possible que le conte aide l’enfant à se forger son Moi, ce n’est pas là sa fonction première. Le conte populaire français est un divertissement, c’est un moment agréable et un moyen ludique de passer le temps. D’ailleurs, Emilie MAGNE définit le conte populaire comme un " récit simple et souvent emprunté aux sources populaires " dont le but est de " réjouir les enfants ".

http://www.contesafricains.com/article.php3?id_article=9

- L'étude des contes mettant en scène les personnages prennant place autour de la Vouivre, la symbolique d'initiation qui l'accompagne, prendre le risque de périr pour conquérir un trésor encore plus grand, une connaissance cachée, pousse à distinguer des forces du psychisme social en oeuvre pour refouler autant une expérience historique que son souvenir.

La méthode du conte dont la fonction essentielle est de faire oublier l'Histoire réelle et de bercer l'auditeur du chants des sirènes (les contes ne se distinguent pas ainsi des Gazettes ou des prèches en église, leur fonction se comprend essentiellement dans le maintien des privilèges, même si dans une certaine mesure ils fournissent au Moi du matériel non négligeable surlequel l'enfant/l'adulte forgera ses croyances à venir), ils reflète l'idéologie au pouvoir.